Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par actu-people

crédits photo : Geoffray Van Der Hasselt / AFP

La semaine prochaine Jean-Marc Morandini doit prendre l'antenne sur ITELE de 18h à 19h, mais beaucoup de membre de la rédaction y sont opposés. Itele a donc décidé d'ouvrir une clause de conscience. Les salariés pourront quitter la chaine avec des indemnités de départ.

 

C'est une décision forte d'ITELE, ils ont décidé malgré la mise en examen de Jean-Marc Morandini , il sera normalement à l'antenne de 18h 19 h , donc ITELE a décidé d'ouvrir « une clause de conscience » les journalistes qui ne souhaitent pas travailler avec Jean-Marc Morandini quittent la chaine avec des indemnités de départ a indiqué aujourd'hui le porte-parole d'ITELE.

 

La direction de la chaine a pris cette mesure radicale, en réponse aux salariés qui ne veulent pas travailler avec l'animateur qui a été mis en examen « corruption de mineur aggravée ».

 

Un courrier a été envoyer vendredi aux journalistes pour préciser les conditions de cette clause, selon une source proche du dossier. La société des journalistes a été reçue ce matin par la direction et une assemblée générale des salariés s'est tenu ce matin à 11 heures.

 

Ce matin Jean-Marc Morandini a publié une tribune via Le Monde sur leur site, dans cette tribune il répond aux journalistes qui s'opposent à son retour télévisuel "J'ai été touché par la gravité de leur tribune. Je leur demande avec la même gravité de respecter mes droits et de me laisser travailler","Nous sommes convaincus qu'il est préférable que vous renonciez à votre venue. Nous vous le demandons. Dans l'intérêt de tous"

 

L'animateur de 51 ans a été mis en retrait des plateaux d'Europe 1 et NRJ 12.

 

La tribune de Jean-Marc Morandini dans Le Monde lien ci-dessous

Commenter cet article