Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par actu-people

Crédit photo : ABACA

Les salariés sont en grève depuis déjà deux semaines, et la crise continue, mercredi les salariés ont voté leur 18eme jour de grève .

 

La rédaction à tout de même souhaiter diffuser le débat de la primaire de droite, ils ont décidé d'ouvrir l'antenne de 18h30 à minuit jeudi, iTELE à souhaiter diffuser le débat malgré la grève le débat ce soir aura lieu de 20h30 à 23h et sera diffusé simultanément sur BFM TV , RMC et Dailymotion.

 

Les grévistes comptaient toutefois diffuser à l'antenne un message expliquer leur mouvement "Mercredi, la direction d'iTELE a décidé de ne pas diffuser d'émission spéciale prévue avant et après le débat de la primaire de la droite et du centre", a annoncé dans un communiqué la SDJ mercredi.
"La rédaction en grève s'était organisée depuis le début de la semaine pour tenir cet engagement. Elle déplore la décision de la direction et reste mobilisée si celle-ci devait changer d'avis", poursuit la SDJ.

 

Contacter par l'AFP la direction de Canal + a confirmé que sa chaine d'information ne diffuserait que le débat sec, sans plus de précision. "Craignaient-ils qu'on débarque sur le plateau? L'idée était loin de nous. On voulait faire notre métier de chaîne d'info", a déploré un journaliste.
Thierry Solère, président du comité d'organisation de la primaire, a "pris acte" de cette décision.
"Notre accord avec la direction porte sur la diffusion du débat donc il est respecté. Je remercie les journalistes pour leur mobilisation et je leur souhaite de trouver une solution pour résoudre ce conflit", a-t-il indiqué à l'AFP.

 

La rédaction de la chaine d'info va fêter les 17 ans d'Itele vendredi réclame le départ de Jean-Marc Morandini mis en examen pour corruption de mineurs aggravée ainsi qu'une charte éthique et un projet éditorial et plus de moyens.

 

Le tribunal de Nanterre examinait ce mercredi un référé syndical mettant en cause la direction pour le déménagement imprévu d'une partie des bureaux d'iTELE le 22 octobre, rendra sa décision le 16 novembre prochain.

 

Ainsi une autre décision est très attendu par les salariés d'iTele celle du CSA qui devrait statuer jeudi après avoir été alerté par des salariés et syndicaux de la chaine.

 

Ils accusent le groupe Canal + de violer plusieurs obligations prévues dans la convention d'iTele a conclu un régulateur, notamment en laissant un actionnaire intervenir sur son contenu éditorial et en mélangeant information et divertissement.

Commenter cet article