Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par actu-people

Jeudi soir C8 diffusait en direct Radio Baba, avec des canulars, mais le canular qui a fait le plus réagir est celui où Cyril Hanouna « caricature » un homosexuel. Une séquence jugée homophobe stigmatisant les homosexuels, un record de signalement au CSA plus de 20 000 plaintes.

 

Mais ce n'est pas tout, la polémique enfle, plusieurs annonceurs refusent désormais de faire de la publicité sur ce créneau, ils suspendent leurs publicités.

 

Comme la marque de luxe Channel qui a déclaré « en aucun cas tout propos discriminatoire ou humiliant. Dans ce contexte, la marque a stoppé sa campagne actuelle de sponsoring de l'émission » La maison de haute couture a donc demandé de ne plus être présente dans l'émission « Nous renforcerons notre vigilance afin que nos consignes en matière d'achat d'espace soient respectées ». De même pour la marque Petit navire , qui a décidé d'arrêter ses campagnes publicitaires dans ce créneau horaire « Petit Navire tient à préciser qu'il ne cautionne en aucun cas tout propos discriminatoire ou humiliant. Dans ce contexte, la marque a stoppé sa campagne actuelle de sponsoring de l'émission »

 

Ce ne sont pas les seules marques à lâcher l'émission il y a aussi Bosh qui a déclaré ne cautionnait pas « ce qui s'est passé et les propos qui ont été tenus. La marque a décidé d’arrêter la publicité digitale en télé en cours et à venir pour cette émission »

 

De même pour la marque d'attraction Disney Land Paris, et autres marques le groupe PSA, Décathlon , Flanch et Orange, Guerlain, Thomson, Bouygues Immobilier, Pringles, Peaugot, citroen.

 

Pour les marques Lu et EasyJets, réfléchissent à l'idée de suspendre les campagnes publicitaires.

De son côté SodaStream ne dit pas la même chose , ils ne veulent pas suivre la tendance ils rappellent que les annonceurs ne savent pas le contenu d'une émission « On ne choisit pas l'émission en fonction des éventuelles polémiques qu'elle peut provoquer ou non, mais en fonction de l'audience et de la clientèle qu'elle veut toucher. On s'associe à une émission qui fait beaucoup d'audience ».

Commenter cet article